RoadFinder, une application pour Adobe Air

Comme je n’ai pas pu vous montrer l’installation détaillée d’une application pour Adobe Air, j’en profite de ma nouvelle trouvaille, RoadFinder, pour vous montrer à quoi vous devriez vous attendre.

Il faut déjà télécharger le fichier RoadFinder.air, puis cliquez dessus et de suite après, vous allez avoir un avertissement comme celui la:


Si vous n’avez pas peur de ce que l’installation de cette application peut engendrer, donc vous pouvez cliquer sur Installer.

Puis une autre fenêtre s’ouvre en vous indiquant où serait installé l’application. Si vous n’avez pas lu mon blog sur la hiérarchie des fichiers sous linux, donc je vous rappelle vite fait que c’est dans le répertoire /opt que l’on place généralement les packages supplémentaires des applications tierces, installées par l’utilisateur.


Comme vous le voyez, l’installation se passe très bien.


Et voici ce que çà donne une fois l’application installée. J’ai fait une petite recherche vite fait sur un nom de rue en Pologne par exemple, à gauche vous avez la carte fait par google, et à droite la même mais fait par yahoo.

Sources:
http://labs.adobe.com/technologies/air/samples/

Nourrir l’Afrique, ou lui donner les moyens?

« Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson »

Confusius (Proverbe Chinois)

Sujet à part entière et qui n’a rien à voir ni avec mon OS qui est GNU/Linux (distribution Ubuntu), puisque j’entends assez souvent par-ci par là que « l’Afrique souffre de famine » et qu’il faut passer en priorité la Nutrition avant la Technologie.

Voici un extrait du sujet qui dans lequel j’ai participé au niveau des commentaires.

Tim Berners-Lee dévoile la World Wide Web Foundation


En effet, le créateur du web planche sur une problématique actuelle qui concerne l’accès à Internet. Seuls 20% de la population mondiale peut profiter du contenu immense que nous propose le web.

Citation : Tim Berners-Lee

Les technologies du futur seront bien évidemment plus intelligentes et plus puissantes, mais nous ne pourrons pas faire l’économie d’une écoute attentive de ces populations qui sont aujourd’hui encore à la porte du Web et de leurs aspirations.

Selon Berners-Lee, la culture, l’éducation, les soins médicaux, l’alimentation et l’aide d’urgence sont grandement facilitées une fois que l’on a accès à Internet, et c’est tout naturellement ceci que le créateur du web vise à travers un projet international : rendre Internet disponible pour l’Afrique entière.

sources: web news

Citation : Renault

Citation : saturn1

Le web pour les africains?
Je crois qu’ils ont d’abord faim.

Tu sais que pas toute l’Afrique souffre de famine, loin de là

Merci pour les stéréotypes, je dis ca en tant qu’africain … c’est comme si je te dis que tous les européens sont tous blonds aux yeux bleus

En ce qui concerne la technologie, j’allais justement sortir le poisson de l’eau, mais c’est déjà fait par Antoine06, merci

Citation : Antoine06

Citation : kami-sama

il devrais pluto donnée a manger dans l’afrique antiere sa leur serais plus utile il me semble, enfin sa reste mon avis.

« Si tu donnes un poisson à un homme, il se nourrira une fois. Si tu lui apprends à pêcher, il se nourrira toute sa vie. »

Et là c’est à peu près le même principe… Parce que si on les aide pas à se développer, faudrait leur donner à manger pendant des siècles encore.

C’est exactement ce qu’il faut faire, et les chinois l’ont bien compris en ayant investi dans la technologie (pour ceux qui veulent faire un peu de lecture, je vous en prie: l’avenir, c’est dans la technologie, et donc personnelement, je pense qu’il est plus important de s’investir dedans dans un premier temps, puis après tout le reste suivra, du genre « nourrir toute une nation, et éradiquer la faim »

Citation : Fairvel des MabDues

Salut déjà vous,
cette idée me semble intéressante, mais tout est subordonné à la possession d’un ordinateur, d’une connexion et d’un réseau. Si, dans les pays en voie de développement, de plus en plus de personne possède un ordi, les efforts des politiques restent peu convainquant: il y a toujours la volonté de manipuler le peuple pour des intérêts égoïstes et un moyen sûr de le contrôler est de le garder ignorant. L’Afrique est loin d’être le seul continent concerné.

La connection, elle arrive à petit pas, la fibre optique relie déjà les 5 continents. Il ne reste plus qu’à développer les réseaux à l’intérieur du pays (mais çà, c’est une affaire politique, et non plus de technologie).

Puis pour les PC, il y a déjà eu pas mal de solutions qui ont été proposées, comme par exemple:
acheter un pc pour pas cher, lancé par l’association américaine «un ordinateur personnel par enfant» (cà fait gadget, mais c’est assez intéressant pour les écoles primaires) … comme solution, ce n’est pas des moins couteux pour les pays qui n’ont vraiment pas de moyen, ou que le gouvernement ne veut pas s’y impliquer
– sinon, il y a le projet OLPC, One Laptop per Child (« un portable par enfant »), où tu peux acheter un pc, et une personne dans le monde en aura un pareil

Dernière chose que j’allais oublié, c’est de parler des logiciels … même dans les pays en voie de développement, le libre n’a pas sa place, a profit de l’intérêt politique

En tout cas, merci pour cette news, elle est très intéressante. Et juste un dernier mot au passage, « la connaissance, c’est le pouvoir », et avec le pouvoir tu peux changer la face du monde

DestroyFlickr, une application pour Adobe Air

Je ne vais pas vous parler d’Adobe Air, version béta, vu que c’est bien expliqué sur le forum ubuntu. L’installation est assez facile ;)


En ce qui concerne l’installation de DestroyFlickr, une fois que vous avez installer Adobe Air, il faut aller sur le site officiel de DestroyFlickr, puis de télécharger le fichier zip que vous pouvez décompresser directement dans le répertoire où vous êtes actuellement: la façon la plus simple pour décompresser un fichier c’est de cliquer dessus, puis de déplacer le fichier que vous avez à l’intérieur par exemple sur votre bureau.
Vous devrez avoir un fichier DestroyFlickr108B.air, que vous pouvez cliquez directement dessus, et suivre les instructions d’installation. C’est tout simple ;) … par contre, je n’ai pas de capture d’écran lors de l’installation de l’application, par contre je peux vous proposer une capture d’écran de ce que vous pourriez avoir si l’application a déjà été installée, et que vous souhaitez désinstaller l’ancienne version, ou que vous souhaiterez réinstaller l’application.

DestroyFlickr – Ce nom paraît un peu barbare mais en fait, cette application est une Flickr amélioré.


Je ne peux pas vous en dire plus pour l’instant, vu que je viens de l’installer. Pour info, un Flickr c’est un site web ou l’on peut se partager des photos. Et ce qui m’a attiré avec cette application, c’est la facilité d’upload des photos, et de plus vous pouvez les gardez enligne et même sous licence, si vous le souhaitez.


Comme je suis un photographe amateur depuis peu, je suis bien content d’avoir tous les renseignement en ce qui concerne la manière dont j’ai pris les photos, mais encore avec quel type d’appareil je l’ai fait.


Pour plus d’informations, je vous propose les liens suivant:
installation d’Adobe Air beta
qu’est-ce qu’un Flickr
applications pour Adobe Air qui marche sous linux (certaines application ne marche pas avec cette version beta d’Adobe Air)
lien vers mon flickr ;)

Maintenir son système grâce à un Script v3.1

Avec la version 3.1, l’installation du script est beaucoup plus facile, ainsi que la mise-à-jour pour de nouvelles versions.

Pour l’installation, comme j’avais la version 3.0, il fallait se placer dans le répertoire ou à été mis le fichier maintenance-systeme.sh puis de copier les commandes suivantes:

rm -r .config/maintenance
rm $HOME/*aintenance*yst?me*
Les autres commandes disent que les fichiers n'existent pas, et donc j'ai continué la procédure:

– ajouter dans /etc/apt/sources.list la ligne suivante:

deb http://scriptsubuntu.free.fr/apt hardy universe

– mettre à jour le paquet:

sudo apt-get update

Puis cliquez sur le lien suivant:

apt://maintenir-systeme

Une fois installé, l’application se trouve dans Applications/Outils Système/Maintenir Système

Sources:
http://doc.ubuntu-fr.org/maintenir_systeme

Gnome: Centre de contôle

Je trouve ce panneau sympa, beaucoup plus facile d’approche que le menu Système, c’est mon point de vue en tout cas.

Ce panneau est bien « caché » puisqu’il faut faire une petit manipulation avant de le voir. Il faut aller dans le menu Système\Préférences\Menu Principal, cliquez sur Applications et cochez Centre de contrôle.


Par contre, pour alléger un peu le menu Système, j’ai décidé de ne pas afficher les menus Systèmes\Préférences et Systèmes\administration, en cliquant sur Système du Menu principal et décocher Préférences et Administration, puisque tout est repris et rangé par catégorie avec le Centre de contrôle gnome.
De ce fait, pour avoir accès rapidement à ce fameux Centre de contrôle, il y a 2 solutions:

1. Dans une console, il faut taper:

gnome-control-center

2. Dans la fenêtre Système\Préférences\Menu Principal précédemment citée, cliquez sur Applications puis ajouter un Nouvel élément que moi j’ai préféré placer juste au dessus de Ajouter/Supprimer. Une boîte de dialogue s’ouvre, et il faut rentrer:

Type: Application
Nom: Centre de contrôle
Commande: gnome-control-center


Sources:
http://www.cedynamix.fr/2008/04/11/gnome-control-center/

Installation du pilote propriétaire ATI Catalyst™ 8.8

Un petit rappel pour l’installation des pilotes de ma carte graphique ne fait toujours pas de mal ;)

Pour déterminer le type de carte graphique:

malagasy@malagasy-laptop:~$ lspci | grep VGA
01:00.0 VGA compatible controller: ATI Technologies Inc Radeon Mobility X1400

N’oubliez pas de faire une copie de votre fichier /etc/X11/xorg.conf avant d’aller plus loin:

sudo cp /etc/X11/xorg.conf /etc/X11/xorg.conf_old

Si vous ne trouvez pas le pilote approprié pour votre carte graphique, c’est que votre carte graphique datait d’avant la sortie de l’Ati Radeon 8500
Pour plus de renseignement, il faut lire le FAQ vers le lien suivant http://ati.amd.com/products/catalyst/linux.html

1. Désinstallation des drivers graphiques:

Pour désinstaller proprement les paquets deb fglrx:

sudo mv /etc/xdg/compiz/compiz-manager.ubuntu /etc/xdg/compiz/compiz-manager
sudo apt-get remove fglrx*
sudo sh /usr/share/ati/fglrx-uninstall.sh

Après cette dernière manipulation, j’ai eu un message, que j’ai résolu en renommant les dossiers concernés:

dpkg : avertissement : lors de la suppression de fglrx-amdcccle, le répertoire « /usr/share/ati » n'était pas vide, donc il n'a pas été supprimé.
rmdir: échec de suppression de `/usr/lib/fglrx': Le dossier n'est pas vide

sudo mv /usr/share/ati /usr/share/ati_old
sudo mv /usr/lib/fglrx /usr/lib/fglrx_old

2. Mise-à-jour du système:

sudo apt-get update

3. Installation des dépendances:

sudo apt-get install build-essential cdbs fakeroot dh-make debhelper debconf libstdc++5 dkms linux-headers-$(uname -r)

4. Installation des nouveaux drivers:

Téléchargement du dernier driver ATI pour ATI mobility X1400, qu’on peut trouver sur le site http://ati.amd.com/support/driver.html

Version 8.8
Date Posted Aug. 20, 2008
Package Includes Automated installer and Display Drivers for X.Org 6.7, 6.8, 6.9, 7.0, 7.1, 7.2, 7.3

On se met dans le repertoire ou l’on a téléchargé le driver:

sh ati-driver-installer-8-8-x86.x86_64.run --buildpkg Ubuntu/hardy

Pour pouvoir utiliser le nouveau driver, il faut blacklister le driver du dépôt de Ubuntu:

sudo gedit /etc/default/linux-restricted-modules-common

Puis, ajouter fglrx dans les guillemets:

DISABLED_MODULES="fglrx"

Pour l’installation des paquets:

sudo dpkg -i xorg-driver-fglrx_*.deb fglrx-kernel-source_*.deb fglrx-amdcccle_*.deb

Puis, il ne faut surtout pas oublier de rajouter dans « la section Device » du fichier /etc/X11/xorg.conf, la ligne Driver « fglrx »

Sinon, j’ai utilisé mon ancien fichier /etc/X11/xorg.conf

sudo cp /etc/X11/xorg.conf_backup /etc/X11/xorg.conf

# xorg.conf (xorg X Window System server configuration file)
#
# This file was generated by dexconf, the Debian X Configuration tool, using
# values from the debconf database.
#
# Edit this file with caution, and see the xorg.conf manual page.
# (Type « man xorg.conf » at the shell prompt.)
#
# This file is automatically updated on xserver-xorg package upgrades *only*
# if it has not been modified since the last upgrade of the xserver-xorg
# package.
#
# If you have edited this file but would like it to be automatically updated
# again, run the following command:
# sudo dpkg-reconfigure -phigh xserver-xorg

Section « ServerLayout »

# Uncomment if you have a wacom tablet
# InputDevice « stylus » « SendCoreEvents »
# InputDevice « cursor » « SendCoreEvents »
# InputDevice « eraser » « SendCoreEvents »
Identifier « Default Layout »
Screen 0 « aticonfig-Screen[0]-0 » 0 0
InputDevice « Generic Keyboard »
InputDevice « Configured Mouse »
InputDevice « Synaptics Touchpad »
Option « AIGLX » « true »
EndSection

Section « Files »

# path to defoma fonts
FontPath « /usr/share/X11/fonts/misc »
FontPath « /usr/share/X11/fonts/cyrillic »
FontPath « /usr/share/X11/fonts/100dpi/:unscaled »
FontPath « /usr/share/X11/fonts/75dpi/:unscaled »
FontPath « /usr/share/X11/fonts/Type1 »
FontPath « /usr/share/X11/fonts/100dpi »
FontPath « /usr/share/X11/fonts/75dpi »
FontPath « /var/lib/defoma/x-ttcidfont-conf.d/dirs/TrueType »
EndSection

Section « Module »
Load « i2c »
Load « bitmap »
Load « ddc »
Load « dri »
Load « extmod »
Load « freetype »
Load « glx »
Load « int10 »
Load « type1 »
Load « vbe »
EndSection

Section « InputDevice »
Identifier « Generic Keyboard »
Driver « kbd »
Option « CoreKeyboard »
Option « XkbRules » « xorg »
Option « XkbModel » « pc105 »
Option « XkbLayout » « fr »
Option « XkbVariant » « oss »
EndSection

Section « InputDevice »
Identifier « Configured Mouse »
Driver « mouse »
Option « CorePointer »
Option « Device » « /dev/input/mice »
Option « Protocol » « ImPS/2 »
Option « ZAxisMapping » « 4 5 »
Option « Emulate3Buttons » « true »
EndSection

Section « InputDevice »
Identifier « Synaptics Touchpad »
Driver « synaptics »
Option « SendCoreEvents » « true »
Option « Device » « /dev/psaux »
Option « Protocol » « auto-dev »
Option « HorizEdgeScroll » « 0 »
EndSection

Section « InputDevice »
Identifier « stylus »
Driver « wacom »
Option « Device » « /dev/input/wacom »
Option « Type » « stylus »
Option « ForceDevice » « ISDV4 » # Tablet PC ONLY
EndSection

Section « InputDevice »
Identifier « eraser »
Driver « wacom »
Option « Device » « /dev/input/wacom »
Option « Type » « eraser »
Option « ForceDevice » « ISDV4 » # Tablet PC ONLY
EndSection

Section « InputDevice »
Identifier « cursor »
Driver « wacom »
Option « Device » « /dev/input/wacom »
Option « Type » « cursor »
Option « ForceDevice » « ISDV4 » # Tablet PC ONLY
EndSection

Section « Monitor »
Identifier « aticonfig-Monitor[0]-0 »
Option « VendorName » « ATI Proprietary Driver »
Option « ModelName » « Generic Autodetecting Monitor »
Option « DPMS » « true »
EndSection

Section « Device »
Identifier « aticonfig-Device[0]-0 »
Driver « fglrx »
Option « UseFastTLS » « 1 »
BusID « PCI:1:0:0 »
EndSection

Section « Screen »
Identifier « aticonfig-Screen[0]-0 »
Device « aticonfig-Device[0]-0 »
Monitor « aticonfig-Monitor[0]-0 »
DefaultDepth 24
SubSection « Display »
Viewport 0 0
Depth 24
EndSubSection
EndSection

Section « DRI »
Mode 0666
EndSection

Section « Extensions »
Option « Composite » « 1 »
EndSection

Après celà, il faut faire:

sudo aticonfig --initial -f
sudo aticonfig --input=/etc/X11/xorg.conf --tls=1

5. Vérification si nouveaux drivers ont bien été installés:

Redémarrer le PC, puis taper dans une console:

malagasy@malagasy-laptop:/usr/lib/fglrx$ glxinfo | grep render
direct rendering: Yes
OpenGL renderer string: ATI Mobility Radeon X1400

Sinon, on peut aussi aller dans le panneau Système/Administrations/Pilote de périphérique, et l’on devrait avoir:


6. Petits soucis lors de l’installation:

Après une première tentative d’installation des dépendance, j’ai eu comme message:

malagasy@malagasy-laptop:~/dl_net/ati_driver$ sudo apt-get install build-essential cdbs fakeroot dh-make debhelper debconf libstdc++5 dkms linux-headers-$(uname -r)
(…)
Paramétrage de linux-headers-2.6.24-19-386 (2.6.24-19.36) …
Examining /etc/kernel/header_postinst.d.
run-parts: executing /etc/kernel/header_postinst.d/dkms
/etc/init.d/dkms_autoinstaller: line 82: /var/lib/dkms/fglrx/8.452.1/source/dkms.conf: Aucun fichier ou dossier de ce type
/etc/init.d/dkms_autoinstaller: line 82: /var/lib/dkms/fglrx/8.476/source/dkms.conf: Aucun fichier ou dossier de ce type
fglrx: Multiple versions in DKMS. Unsure what to do. Resolve manually.

J’aurai du faire:

dkms status
sudo dkms remove -m fglrx -v numero_correspondant --all

Mais ce que j’ai fait comme manipulation est la suivante:

sudo apt-get remove --purge dkms

De toute façon, çà marche :)

J’ai aussi eu comme message:

dpkg : avertissement : lors de la suppression de fglrx-amdcccle, le répertoire « /usr/share/ati » n'était pas vide, donc il n'a pas été supprimé.
rmdir: échec de suppression de `/usr/lib/fglrx': Le dossier n'est pas vide

La solution a été très simple ici, il fallait supprimer manuellement les répertoires concernés (et par contre, moi je les ai juste renommés):

sudo mv /usr/share/ati /usr/share/ati_old
sudo mv /usr/lib/fglrx /usr/lib/fglrx_old

À la fin de la première installation, j’avais cru que tout était bon mais surprise (je ne l’étais pas trop au fait, puisque je ne m’attendais pas à ce que çà marche du premier coup), j’ai comme message:

malagasy@malagasy-laptop:/var/lib/dkms$ glxinfo | grep "direct rendering"
glxinfo: ../../src/xcb_io.c:350: _XReply: Assertion `!dpy->xcb->reply_data' failed.
malagasy@malagasy-laptop:/var/lib/dkms$ sudo dkms remove -m fglrx -v 8.476 --all
[sudo] password for malagasy:
dkms.conf: Error! No 'DEST_MODULE_LOCATION' directive specified.
dkms.conf: Error! No 'PACKAGE_NAME' directive specified.
dkms.conf: Error! No 'PACKAGE_VERSION' directive specified.

Error! Bad conf file.
File: /var/lib/dkms/fglrx/8.476/source/dkms.conf does not represent
a valid dkms.conf file.

Et dans ce cas là, il fallait faire:

sudo rm -rf /var/lib/dkms/fglrx

Comme suggéré dans ce lien, et reprendre tout à zéro.

Sources:
http://wiki.cchtml.com/index.php/Ubuntu_Hardy_Installation_Guide#Method_2:_Manual_Method_.28installing_Catalyst_8.8.29