Mac: Partage de dossier avec comme invité Ubuntu et Debian

Host: Mac OS X 10.7
Guest1: Ubuntu 11.10
Guest2: Debian 6.0

I. Message d’erreur

La commande à utiliser pour monter un dossier de partage est la suivante:

# mount -t vboxsf -o uid=1000,gid=1000,umask=0 DOSSIER_A_PARTAGER /media/PARTAGE

Si vous rencontrez le message d’erreur suivant:

« /sbin/mount.vboxsf: mounting failed with the error: No such file or directory »

Il vous faut taper dans une console la commande

# aptitude install build-essential linux-headers-`uname -r`

Puis de réinstaller le GuestAddition

# sh /media/cdrom0/VBoxLinuxAdditions.run install

II. Accès automatique au dossier de partage

Il semblerait que la seule méthode pour pouvoir partager automatiquement un dossier entre l’hôte et l’invité serait d’ajouter la commande ci-dessous dans un script, et plus précisément au niveau de /etc/rc.local

mount -t vboxsf -o uid=1000,gid=1000,umask=0 DOSSIER_A_PARTAGER /media/PARTAGE

Voici donc le nouveau contenu de mon fichier /etc/rc.local

#!/bin/sh -e
#
# rc.local
#
# This script is executed at the end of each multiuser runlevel.
# Make sure that the script will « exit 0 » on success or any other
# value on error.
#
# In order to enable or disable this script just change the execution
# bits.
#
# By default this script does nothing.

mount -t vboxsf -o uid=1000,gid=1000,umask=0 shared /media/shared

exit 0

Source
VirtualBox Shared Folders
Documentation de VirtualBox sur Ubuntu-fr 
Virtualisation avec Virtualbox

Mac: Restauration impossible avec LibreOffice

Voici un message persistant qui ne veut pas partir, malgré le fait d’avoir réinstallé l’application LibreOffice, et aussi après avoir effectué un Force-quit. La seule solution pour s’en débarrasser, c’est de taper la commande ci-dessous dans une console:

rm -fr ~/Library/Saved\ Application\ State/org.libreoffice.script.savedState/
 

Source
Bug 39007 – Persistent « Restore Windows » dialog won’t disappear, disables key functionality

Modifier la taille d’un disque virtuel dans Virtualbox

Effectuez avant tout une copie de sauvegarde de votre fichier .vdi avant d’effectuer cette manipulation ; )

Pour modifier la taille d’un disque virtuel dans Virtualbox, ou plutôt l’agrandir dans mon cas, il suffit sur d’accéder jusqu’au fichier .vdi du disque à modifier en mode console puis de taper la commande ci-dessous (système invité type Linux):

$ VBoxManage modifyvdi HD_to_resize.vdi –resize SIZE

SIZE: 10000 pour 10Go, 20000 pour 20Go, 31000 pour 31Go, etc.

$ ls
ubuntu.vbox        ubuntu.vdi
ubuntu.vbox-prev    Logs

$ VBoxManage modifyvdi ubuntu.vdi –resize 15000
0%…10%…20%…30%…40%…50%…60%…70%…80%…90%…100%

$

Une fois ceci fait, il ne vous suffit plus qu’à ajuster la taille de votre partition avec gparted, ou un autre outil plus approprié selon l’OS de l’invité.

Source
Augmenter la taille d’un disque VirtualBox

Debian/Ubuntu: Elargissement d’une partition

La raison pour laquelle j’ai décidé d’agrandir la partition / est que l’espace que je lui ai alloué (5Go) est devenu insuffisant. Il est à noter que j’ai deux partitions sur mon disque dur: une partition racine et l’autre pour /home.

La commande pour vérifier l’espace utilisée/libre sur le disque (-h affiche une valeur compréhensible par les humains – en K, M, G)

df -h 

Pour afficher les informations de chaque répertoire dans la partition /, puisque je suis curieux de savoir quel dossier est à l’origine de mon problème

# cd /
# du -hcx –max-depth=1

0    /dev
12K    /media
4.0K    /home
144K    /root
4.7M    /lib32
3.4G    /usr
4.0K    /srv
0    /run
52K    /tmp
4.0K    /lib64
9.0M    /etc
4.0K    /selinux
6.2M    /bin
217M    /lib
2.7G    /var
32M    /boot
30M    /opt
0    /sys
5.7M    /sbin
16K    /lost+found
4.0K    /mnt
0    /proc
6.3G    /
6.3G    total

-c affiche la somme totale de l’espace utilisée par les dossiers sans compter les fichiers

-x n’affiche que les informations sur les fichiers dans la partition où je me trouve

–max-depth=1 n’affiche que les dossiers sans les sous-dossiers

Sauvegarder la partion /home sur un disque dur externe par exemple

cp -av /home /media/

Redemarrer l’ordinateur avec un live cd puis lancer gparted

Désactiver le swap, en cliquant avec le bouton de droite puis sélectionner « swapoff ». Cette manipulation va permettre de débloquer les partitions à modifier, puisqu’une modification de cette dernière n’est pas autorisée. Vous pouvez remarquer qu’il y a une clé qui protège la modification des partitions dans gparted.

Après avoir effectuer les modifications sur la ou les partitions, valider cette modification (celà peut prendre du temps, en fonction de la taille des partitions à modifier). Réactiver le Swap, et finalement redémarrer le système.

Sources
FAQ: Swap
Linux Add a Swap File – Howto
Sauvegarder son dossier utilisateur
GParted : éditeur de partitions

Modification de mot de passe utilisateur à partir d’un Live CD d’Ubuntu

-boot sur le live-cd
-identfier la partition à monter
fdisk -l
-ouvrir un terminal superutilisateur

-monter la partition racine
mkdir /media/system
mount /media/system
-chrooter sur la partition qu'on vient de monter
chroot /media/system
-utiliser la commande passwd
passwd  
-sortir du chroot
exit
umount /media/system
-rebooter et tester.
Source
Mot de passe d'Ubuntu oublié
Chroot: changement de dossier racine