Configuration d’un serveur DNS-DHCP avec Zentyal

Chap 1. Configuration d’un serveur DNS-DHCP avec Zentyal
Chap 2. Installation de vSphere 6.5 dans Proxmox

Chap 1. Configuration d’un serveur DNS-DHCP avec Zentyal

La configuration de Zentyal comme serveur DNS/DHCP est assez intéressante, surtout si l’on opère sur son propre réseau local qui est en même temps son réseau domestique. Par « intéressante », je veux dire que c’est un petit « challenge ». Avant de parler des soucis que j’ai rencontrés en adoptant cette configuration, je vais tout d’abord vous expliquer le contexte.

Je me suis acheté un micro-serveur pour créer un lab « VMware » pour me préparer à leurs certifications. Cependant, pour me simplifier la vie, mon lab se trouve dans le même réseau que mes autres appareils connectés à internet. Et oui, c’est pas malin! Mais par contre, c’est pratique puisqu’il n’y a pas moyen de créer une route statique via le routeur de mon FAI. Et plus tard, une fois tout configuré, je déplacerai le lab vers la DMZ.
Le serveur DNS, je l’utiliserai surtout pour résoudre les noms de domaine en local, mais surtout pour en profiter pleinement de la fonctionnalité de « recherche de domaine » qui me permet de ne pas taper le nom de domaine entier (http://monserveur.mylab.local), mais juste son alias (http://monserveur). Par la même occasion, il est possible de faire un ping vers le nom d’hôte directement à partir du même réseau, sans passer donc ni par l’adresse IP ni le nom de domaine.

Ne confondez pas « nom d’hôte » et « alias ». Je vais vous montrer où il faut configurer l’alias dans Zentyal, un peu plus loin dans ce chapitre.

Si vous n’êtes pas habitué à configurer un serveur DNS, vous risquez de foutre le bordel sur votre réseau, mais ce n’est pas si grave que çà. Au pire, le temps de résolution d’un nom de domaine peut être très lent, ou peut ne pas se faire du tout. Petit conseil pour vous prémunir contre ce genre d’inconvénience, c’est d’ajouter manuellement un serveur DNS fonctionnel dans les configurations de réseau de vos machines directement connectées à internet. Pour les autres machines qui doivent se connecter au lab, il n’y a rien à faire.

Avant d’avancer dans la configuration de Zentyal comme serveur DNS/DHCP, je tiens à préciser que je n’ai pas réussi à installer l’OS à partir du CD d’installation téléchargé sur le site. Ceci probablement du au fait que je l’installe comme machine virtuelle, malgré plusieurs tentative de modification des différents paramètres comme le type de disque, etc. Du coup, je suis parti sur une base Ubuntu 16.04.

I. Préparation de la machine virtuelle

OS
Type: Linux 4.X/3.X/2.6 Kernel

Hard Disk
Bus/Device: VirtIO
Format: QEMU
Disk1 size: 8GB
Disk2 size: 20GB
Cache: Default
Discard « coché » (si vos disques durs physiques sont des disques SCSI)

CPU
Sockets: 1
Cores: 1
Type: Default (kvm64)

Memory
Use fixed size memory: 2048MB

Network
Bridged mode
Model: VirtIO (paravirtualized)

Configuration du serveur Zentyal

Installer Ubuntu 16.04, puis créer un fichier /etc/apt/sources.list/zentyal.list pour y ajouter un lien vers l’archive du site.

$ sudo vim /etc/apt/sources.list.d/zentyal.list
deb http://archive.zentyal.org/zentyal 5.0 main

Récupérer la clé publique

$ wget -q http://keys.zentyal.org/zentyal-5.0-archive.asc -O- | sudo apt-key add -

Procéder ensuite à l’installation de zentyal et de ces différents modules. Ceux qui m’intéressent sont zentyal-dns, zentyal-dhcp puis zentyal-ntp.

$ sudo apt update
$ sudo apt upgrade

$ sudo apt install zentyal

$ sudo apt install zentyal-ntp zentyal-dhcp zentyal-dns zentyal-common

Note: pendant l’installation, vous devrez donner un mot de passe pour l’administrateur Root de MySQL. Gardez bien ce mot de passe quelque part, puisque vous ne risquez pas de l’utiliser tant que vous n’avez pas de problèmes de bases de données.

II. Configuration du DNS et du DHCP

L’identifiant et le mot de passe par défaut si vous êtes dans une machine Ubuntu, pour accéder à votre session Zentyal – https://localhost:8443  – sont les mêmes que ceux utilisés pour la même session Ubuntu.

  1. Activer les modules DNS et DHCP
  2. Configurer l’interface en mode statique
    Note: ne cochez surtout pas l’option WAN, sinon vous n’aurez pas accès à cette interface ensuite via le réseau LAN
  3. Configurez votre gateway, qui est l’adresse IP locale du routeur de votre FAI, si vous faites une connection directe
  4. Ajouter votre nom de domaine
  5. Configurer le serveur DNS

    Ici, je trouve que cette page n’est pas du tout ergonomique, puisqu’il n’y a pas moyen de vérifier visuellement ce qu’on a configuré sans cliquer sur le bouton de configuration. De plus, il n’y a pas de bouton pour revenir à la page précédente une fois les informations de configuration ajoutées. Bref, voici mes options.Domain: mylab.local (le nom de domaine que j’ai choisi à l’étape 4)
    Domain IP Address: 192.168.1.20 (l’adresse IP du serveur, cf. étape 2)
    Hostname: xxx (ici, il faut rentrer un nom que vous avez choisi pour identifier une serveur. Ce nom peut être le même que celui de l’hote, mais ce n’est pas une obligation)
    Dans cet exemple, vous devriez pouvoir accéder à l’interface de configuration de Zentyal via son nom d’hôte https://dc-zentyal.mylab.local ou son alias https://zentyal.mylab.local.
  6. Configurer le server DHCP

    Dans l’onglet « Common options »Dans l’onglet « Dynamic DNS options »
    Dans l’onglet « Advanced options », il n’y a pas grand chose à modifier.

III. Configuration du routeur FAI et vérification


Comme je le disais au tout début de cet article, afin d’éviter d’avoir des problèmes d’accès à internet à cause d’un problème de résolution de nom, mieux vaut ajouter par précaution d’autres serveurs DNS comme 8.8.8.8 et 8.8.4.4, qui sont des serveurs DNS de google.
Concernant l’ajout d’un deuxième serveur DHCP, la règle c’est celui qui répond en premier à une requête DHCP qui attribuera une adresse IP à la machine qui en fait la demande. Du coup, il n’y pas pas de soucis à avoir deux serveurs DHCP sur le même réseau.

Pour finir, effectuons une petite vérification pour voir que le DNS fonctionne correctement.

Pour en savoir un peu plus sur la configuration de Zentyal, je vous renvoie à leur wiki.

Références:

En/5.0/Zentyal 5.0 Official Documentation
Zentyal installation (Ubuntu documentation)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s