III. Linux en Entreprise: Applications Windows et leurs équivalents Linux

I. Linux en Entreprise : Disque dure chiffré avec un Dual boot Windows-Ubuntu
II. Linux en Entreprise : Comment se préparer face à d’éventuels problèmes de déchiffrage
III. Linux en Entreprise: Applications Windows et leurs équivalents Linux

III. Linux en Entreprise: Applications Windows et leurs équivalents Linux

Maintenant que l’installation de Ubuntu est effectuée, il va falloir trouver des alternatives sous Linux aux outils que j’utilise quotidiennement au boulot.

La tâche aurait été plus facile si les outils de remplacement proposés par AwesomeCow ou Framasoft, répondent bien à mes besoins. Ce qui n’est pas tout à fait le cas, d’où ce chapitre.

Bien que mon environment de travail soit prêt pour accueillir Linux, j’ai encore quelques contraintes à régler, et qui ne sont pas des moindres.

  • L’écran de veille de Xubuntu ne permet pas la reprise en main de la machine, puisque cette dernière affiche un écran noir avec un message de redirection (This session is locked: You will be redirected to the unlock dialog automatically in a few seconds) vers la page d’identification, mais qui n’a pas lieu. Une des solutions que j’ai trouvé et qui marche, c’est de taper votre mot de passe à ce niveau. Si celà ne marche pas, passer en mode terminal (CTRL+ALT+F1), puis entrer la commande loginctl unlock-session et réessayer de vous vous connecter à la page d’accueil avec CTRL+ALT+F7 ou CTRL+ALT+F8
  • Le VPN ne fonctionne pas, du fait que je n’ai pas réussi à récupérer le token proposé par la clé logicielle RSA pour l’authentification. Je suis au courant qu’il est possible d’installer l’application RSA sur un téléphone android, mais je n’en ai pas de ce type de téléphone sous la main

Pour information, j’utilise déjà pas mal d’applications Open Source dans mon environnement de travail sous Windows. L’installation de Linux n’est qu’un pas de plus pour avoir une solution moins dépendante de Microsoft.

 

1. Greenshot Shutter

Le projet shutter semble être abandonné. Les autres options ne me conviennent pas du tout, pour les raisons suivantes:

  • J’ai besoin de prendre des copies d’écran partielle ou totale, et en mode continue
  • Les copies d’écrans doivent être à portée de main pour vérifier qu’il y a toutes les informations dont j’ai besoin dessus, pour les traiter plus tard
  • Il me faut la possibilité d’annoter les images capturées à tout moment, avant ou après la capture
  • La copie d’écran devrait se trouver dans le buffer afin de pouvoir le copier rapidement dans un document texte (LibreOffice, etc.)

Pour être honnête, je n’ai pas trouvé d’équivalent au logiciel de retouche d’image « shutter drawing tool ». Par contre, pour la copie décran, xfce-screensaver me paraît satisfaisant.

En résumé, voici ce dont j’attend d’un outil qui fait office de capture d’écran.

Pour l’installation de Shutter, activer les dépots « universe, restricted, et multiverse » si ce n’est déjà fait.

Lancer ensuite l’installation,

$ sudo add-apt-repository ppa:linuxuprising/shutter
$ sudo apt install shutter

Il est plus pratique d’avoir un racourci pour les différents types de captures,

Pour la désinstallation, si vous n’en trouvez plus l’utillité,

$ sudo apt remove --auto-remove shutter

Puis, supprimer le PPA rajouté avant l’installation.

 

2. Notepad++ jEdit

Notepad++ s’installe sans problème avec snap. Par contre, ce n’est pas une application native à Linux.

Je vais donc me laisser tenter par jEdit pour les raisons suivantes:

  • Utilisation d’onglets par fichiers ouverts
  • Recherche dans les buffers, dans tous les fichiers ouverts non sauvegardés
  • Sauvegarde automatique de l’état des différents fichiers: jEdit remet en l’état, tous les onglets fermés après  redémarrage de l’ordinateur

Afin d’avoir les fichiers ouverts dans des onglet, commen dans Notepad++, je vous conseille d’ajouter le plugin « BufferTab » à jEdit.

Voyez le résultat.

 

3. Evernote, Tolon NoteKeeper CherryTree

J’ai pris l’habitude d’utiliser Tolon NoteKeeper. Cependant, cette application n’étant pas disponible sous linux, j’ai fait la découverte de CherryTree pour sauvegarder mes notes.

Depuis que je l’utilise ce nouvel outil, je regrette de ne pas l’avoir connu plus tôt.

Pour l’installation,

$ sudo apt install cherrytree

 

4. Lync (Skype for Business) Pidgin

La combinaison Pidgin avec le plugin SIPE est le meilleur candidat que j’ai trouvé pour remplacer Skype for Business (Lync), à ne pas confondre avec Skype pour les particuliers.

Pidgin devrait être déjà installé par défaut.

$ sudo apt install pidgin-sipe

 

Relancer ensuite Pidgin, puis ajouter un nouveau compte.

Comme Protocol, sélectionner « Office Communicator »

Une fois tous les champs sont remplis, vous devriez être en mesure de communiquer avec vos collègues qui utilisent Lync.

 

5. Microsoft Outlook Thunderbird

Pour remplacer Outlook, vous avez le choix entre Thunderbird et Evolution. Ce dernier, apparement synchronise les emails, contacts et calendriers sans plugin, mais je n’ai pas vérifié ce qui ne marche pas. Je vais plutôt me focaliser sur ma première option, qui est Thunderbird.

Pour avoir toutes les fonctionnalités de Outlook, il va falloir ajouter quelques plugins à Thunderbird.

  • « ExQuilla for Exchange » pour la synchronisation des emails et contactsDans les configurations du compte, sélectionner « Microsoft Exchange »
    Cliquer sur « Autodiscover », pour vérifier que vous pouvez vous connecter avec votre compte
  • Lightning est installé par défaut dans Thunderbird.
    Il ne reste plus qu’à installer TbSync et Provider for Exchange ActiveSync pour la synchronisation des calendriers.Dans Tools > Add-on Preferences > TbSync, sélectionner dans Accounts actions > Add New Account > Exchange ActiveSync
    Lancer manuellement la synchronisation pour la première fois. Par la suite, vous n’aurez plus besoin de le faire.

Si à un moment ou à un autre, Thunderbird ne sauvegarde plus votre mot de passe et vous réclame constamment le mot de passe de votre compte Exchange, supprimer le fichier pkcs11.txt qui se trouve dans ~/.thunderbird/Profiles/123XYZ.default/pkcs11.txt. Après cette manipulation, il vous sera demandé d’entrer une nouvelle fois le mot de passe de votre compte, et vous n’aurez plus besoin de le faire par la suite.

 

6. Slack

Je n’ai jamais compris l’utilité de Slack. A mon goût, cet outil n’est pas ergonomique du tout, surtout au niveau de la fonction recherche. Je ne vais pas faire de commentaires dessus. Ceux qui l’utilisent savent de quoi je parle.

Au besoin de l’entreprise, je vais tout de même l’installer.

$ sudo snap install slack --classic

 

Comme conclusion, je dirait qu’en vue d’avoir toutes les application dans les Nuages (ou dans le « cloud »), rien ne nous empêche de migrer de Windows à Linux dans les entreprises, à partir du moment où vous avez tous les outils nécessaire à votre travail, qui fonctionnent correctement dans ce nouvel environnement.

Bon courage à vos démarches, et linuxisons le monde de l’entreprise.s

 

Sources:

Unable to install Shutter in Lubuntu 18.10
CONFIGURING SKYPE FOR BUSINESS 2013 ON UBUNTU 13.10
Installing Slack for Linux on Ubuntu 16.04 / 17.10 / 18.04
10 Must-Have Thunderbird Addons (+ 25 More)
Is ExQuilla free software (either without cost, or free to modify)?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s